Actualités

Le Comité Itie valide les termes de référence de la conciliation 2012-2013

Le 23 octobre dernier, s’est tenue au siège du comité ITIE Cameroun au quartier Bastos à Yaoundé, une session de cette instance qui a conduit avec succès l’accession du Cameroun au statut de pays conforme dans les industries extractives le 17 octobre 2013. Un an plus tard, il était question pour les membres d’évaluer le chemin parcouru, de baliser la conciliation 2012-2013 et d’adopter les grandes lignes du plan de travail de la période 2014-2016.

«Il était question d’adopter le plan de travail qui a été élaboré et amendé pour la période 2014-2016. Ce qui donne une certaine feuille de route pour les initiatives et les actions qui vont ponctuer le travail de ce Comité pour les trois prochaines années», a expliqué Alamine Ousmane Mey, président du comité ITIE Cameroun.

Mais entretemps, le comitĂ© a travaillĂ© ; et selon le ministre des Finances, il y a eu poursuite des actions entreprises depuis des annĂ©es en vue de consolider les rĂ©sultats de 2013. « Nous avons travaillĂ© au sein du ComitĂ©, au niveau du secrĂ©tariat technique en relation avec le secrĂ©tariat international, pour poursuivre les actions autour de cette initiative», a expliquĂ© le Minfi, jeudi dernier au siège du comitĂ© Ă  YaoundĂ©.

 

Lire la suite : Industries extractives

Du 24 juillet au 12 juillet 2014, la deuxième session du comité interministériel d’examen des programmes (CIEP) s’est tenue à Yaoundé sous la présidence du Ministre des Finances Alamine Ousmane Mey.Chargé de veiller à la cohérence des programmes avec les objectifs des politiques publiques, à la cohérence du périmètre des programmes des ministères, à la fiabilité des indicateurs des programmes ou encore de s’assurer de la conformité des programmes aux principes posés par le régime financier de l’État, le Ciep de cette année s’est tenue à l’orée de la fin du premier budget programme du Cameroun dont le terme sera échu en 2015.

C’est pourquoi, le ministre des Finances a prescrit une évaluation du chemin parcouru, question de faire des améliorations sur le prochain exercice triennal 2016-2018. En plus de ces améliorations, il est désormais question d’annexer le rapport annuel de performance à la loi de règlement, afin de donner plus de valeur au projet de performance des administrations (PPA) et d’en faire un des documents essentiels de la loi de finances.

Lire la suite : Le Ciep fixe la cartographie de la performance

ouverture sapiC’est au moment oĂą le gouvernement tend Ă  faire du programme des grandes rĂ©alisations un vĂ©ritable socle de l’émergence du pays Ă  l’horizon 2035, que les directions stratĂ©giques du ministère des Finances se mettent ensemble pour cĂ©lĂ©brer et donner Ă  voir sur les rĂ©formes fondamentales ayant guidĂ© et encadrĂ© l’action des finances publiques Ă  travers l’informatique. VĂ©ritable levier de la rĂ©volution du travail des administrations, l’informatique est cĂ©lĂ©brĂ©e au cours du premier salon des partenaires de l’informatique (SAPI) sous le thème : «l’Informatique au service de la croissance».

Lire la suite : Alamine OUSMANE MEY ouvre le Salon des Partenaires Informatiques du Ministère des Finances

Alamine Ousmane Mey, Ministre des Finances a reçu François PEROL, Président du groupe BPCE.

Le Ministre des Finances Alamine Ousmane  Mey a reçu en audience ce mercredi 03 septembre 2014, M. François PEROL, PrĂ©sident du directoire du Groupe BPCE (Banque Populaire Caisses d’Epargne), maison – mère de la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le CrĂ©dit (BICEC). M. PEROL Ă©tait accompagnĂ© du SecrĂ©taire d’Etat Ă  la DĂ©fense chargĂ© de la Gendarmerie M. Jean Baptiste BOKAM, par ailleurs PrĂ©sident du Conseil d’Administration de la BICEC.

Au cours de leur entretien, les deux personnalités ont évoqué les sujets relatifs au plan de développement des filiales de la BPCE à l’international et en Afrique subsaharienne en particulier, une zone où ce groupe continue de rechercher de nouveaux relais de croissance.

Il convient de relever que le groupe BPCE compte plus de 37 millions de clients et bĂ©nĂ©ficie d’une large prĂ©sence en France et Ă  l’international, avec sa holding BPCE IOM. Celle – ci est reprĂ©sentĂ©e au Cameroun, au Congo, Ă  Madagascar, au Mali, Ă  Maurice, au Maroc et en Tunisie./-