Ministère des Finances              

Le financement de la PME au centre des préoccupations

La Conférence annuelle des responsables des services centraux, déconcentrés et extérieurs du ministère des Finances,  qui s’ouvre le  31 janvier 2018 au Palais des Congrès de Yaoundé,  va également s’appesantir sur la consolidation du budget 2018 en relation avec le programme triennal en cours de mise en œuvre.

 

 

MINFI CA 

 

 

Comment réussir le programme économique et financier en cours en consolidant le budget de l’exercice 2018 et en finançant la PME ? Cette question est au cœur des travaux de la Conférence annuelle des responsables des services centraux, déconcentrés et extérieurs du ministère des Finances qui s’ouvre au Palais des Congrès  de Yaoundé le mercredi 31 janvier 2018. La rencontre sera présidée par le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey.  Pendant deux jours, les participants vont approfondir la réflexion sur les voies et moyens d’optimiser la mobilisation des ressources internes en vue d’assurer une mise en œuvre efficace des directives présidentielles relatives au paiement de la dette due aux petites et moyennes entreprises (PME), dans la perspective d’une exécution réussie du programme économique et financier triennal 2017-2019. Programme qui a fait l’objet d’un accord conclu entre le Cameroun et le Fonds monétaire international (FMI)  le 26 juin 2017.

La première journée des travaux de la Conférence va s’articuler autour de deux tables rondes en liaison avec le thème central des assises. Un panel va notamment s’appesantir sur la consolidation budgétaire à l’aune du programme économique et financier, et un autre va questionner les mécanismes d’accompagnement de la PME par l’Etat. Les réunions sectorielles qui suivront vont permettre  aux différentes structures de décliner la feuille de route du ministère des Finances en termes de programmes de travail annuels pour l’exercice 2018.

Quant à la seconde journée, elle donnera lieu à la restitution des travaux de la Conférence et à la présentation des vœux de nouvel an au ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey et au ministre délégué, Elung Paul Che.

Résultats satisfaisants

Il faut rappeler que l’accord triennal en faveur du Cameroun, d’un montant de plus de 415 milliards de F CFA, vise à accompagner les efforts déployés par le pays pour rétablir la viabilité extérieure et budgétaire et jeter les bases d’une croissance durable, inclusive et tirée par le secteur privé. Le 20 janvier 2017, le Conseil d’administration du FMI a achevé la première revue de l’accord conclu avec la Cameroun au titre de la facilité élargie de crédit (FEC). L’achèvement de cette revue a ouvert la voie au décaissement de 117,2 millions de dollars US (environ 65 milliards de F CFA), ce qui porte le total des décaissements au titre de l’accord à environ 292,9 millions de dollars US (soit 162 milliards de F CFA).

 A l’issue des délibérations du Conseil d’administration du FMI le 20 janvier dernier, M. Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président par intérim, a déclaré que les résultats enregistrés par le Cameroun dans le cadre de l’accord appuyé par la FEC ont été globalement satisfaisants. Il a ajouté que les autorités maintiennent leur engagement résolu en faveur du rééquilibrage budgétaire et le budget 2018 est conforme aux objectifs du programme. Cependant, relève le directeur général adjoint du FMI, il pourrait s’avérer difficile de réaliser les objectifs de déficit dans un contexte de recettes inférieures aux prévisions et de tension en matière de dépenses en 2018 et 2019.

 

En savoir plus