Journées Portes Ouvertes du Budget

Le secteur privé au cœur des stratégies

imgpromdgb350 1La Direction Générale du Budget s’est donnée à voir le 13 février à Promote 2017.

« Budget de l’Etat et développement du secteur privé ». Thème central de la journée du de la Direction Générale du Budget à Promote 2017, exposé par Babyssakana,  l’ingénieur  financier, qui fait partie d’une la série sélectionnée par le ministère des Finances. Ils sont inclus dans la rubrique dénommée « le coin des investisseurs ». 

En effet, l’exposant a disséqué  ce thème en cinq parties : la définition des concepts tels que le budget de l’Etat et le secteur privé, la présentation synthétique du budget de l’Etat en 2017, l’apport de recette de l’Etat sur le progrès  sur secteur privé, le rôle des dépenses de l’Etat sur le développement du secteur privé et enfin, les investissements  de  l’Etat et les financements privé. 

Bien entendu après  avoir défini le groupe de mots « Budget de l’Etat »,   comme étant « l’ensemble des documents approuvés  par le parlement et qui autorise les ressources et les charges de l’Etat pour une année  donnée », Babissakana  a reconnu que « le secteur privé par rapport au secteur public couvre l’ensemble des activités créées, détenues et exercées par les ménages ». Toutes choses qui prouvent que le poids du secteur  privé dans le Budget de l’Etat est considérable en ce sens que son PIB est croissant au niveau du prix courant et du prix constant depuis 2012. Et, d’après le rapport sur la situation et les perspectives économiques, sociales et financières de la Nation pour l’exercice 2016, il va toujours croître. 

D’après  Antoine Félix Samba, Directeur général  du Budget, «  le Budget en cours d’exécution offre plusieurs opportunités au secteur privé  dans l’accès à la commande publique. Alors les opérateurs économiques peuvent alors soumissionner dans le cadre de la réalisation des projets », a-t-indiqué dans la publication spéciale du Minfi pour promote 2017. 

La journée du Budget qui a commencé  par un exposé s’est achevée par la visite par le DGB, Antoine Félix Samba du stand du Minfi. C’était en présence des directeurs opérationnels de la DGB, du Directeur de l’Esstic, le professeur Boyomo Assala et du Représentant résident de l’IAI, Armand Claude Abanda.