Dette publique : comment préserver la viabilité et la soutenabilité ?

imgconf20171 350Abordant ensuite l’aspect relatif à la dette, Alamine Ousmane Mey a posé une question essentielle : au regard du déficit en infrastructures dans nos pays en quête d’émergence et du besoin en financement induit par la baisse des recettes d’exportation et donc, des recettes budgétaires, quelle politique d’endettement adopter pour assurer l’équilibre entre financement des déficits et soutenabilité et viabilité de la dette publique ? Dans un contexte marqué au plan mondial par un durcissement des conditions de financement qui se traduit par une remontée des taux, une insuffisance des ressources concessionnelles face à des besoins immenses et le renchérissement du dollar américain.

L’orateur a en ensuite postulé qu’une faiblesse des recettes fiscales entraîne des besoins en financement importants, un endettement orienté à la hausse avec des risques importants de déséquilibre. A contrario, a-t-il fait remarquer, une forte pression fiscale peut avoir les effets pervers que nous rappelle la maxime : « Trop d’impôt tue l’impôt ». Dès lors, si dans le principe, la dette peut servir de levier idoine pour accélérer la croissance, elle expose par ricochet à des risques divers. La question de sa viabilité et de sa soutenabilité est alors primordiale. Le Cameroun y veille, a rassuré le ministre des Finances. Il y veille à travers entre autres instruments mis à contribution, le Comité national de la dette publique, organe en charge de l’accompagnement du processus de l’endettement et de la surveillance de la qualité de la dette. Le Cameroun contient d’ailleurs son endettement depuis l’atteinte en 2006 du point d’achèvement de l’initiative PPTE, au point où cet endettement est à moins de 29% de son produit intérieur brut (PIB) aujourd’hui. Bien plus, le pays a engrangé 3,75 milliards de F CFA d’économies au niveau du service de sa dette en 2016. Les échanges qui ont suivi ont permis d’approfondir la réflexion sur les actions à envisager pour que la dette publique camerounaise contribue à accélérer le développement, à soutenir la croissance tout en restant viable et soutenable.

En savoir plus