Le nouveau directeur général en poste

En installant le 29 décembre 2015 Fongod Edwin Nuvaga dans ses nouvelles fonctions, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, a déclaré qu’il ne sera pas attendu de lui moins que ce que son prédécesseur a réalisé.

Les défis à relever par le nouveau directeur général des Douanes sont nombreux. En installant Fongod Edwin Nuvaga le mardi 29 décembre 2015 dans ses fonctions, au cours d’une cérémonie très courue au palais des Congrès de Yaoundé, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey lui a clairement indiqué la feuille de route à mettre en Å“uvre : s’adapter aux défis liés à l’entrée en vigueur de l’Accord de partenariat économique conclu entre le Cameroun et l’Union européenne ; poursuivre la modernisation du système d’information douanière et entrevoir l’extension dans certaines régions de l’Application Sydonia ++ ; consolider la démarche partenariale qui a produit d’excellents résultats, en l’occurrence le Forum douanes-entreprises dont les recommandations doivent être constamment suivies d’effets ; signer de nouveaux contrats d’opérateurs agréés ; continuer avec les contrats de performance qui ont été de véritables outils de pilotage du rendement ; renforcer le disposition de gestion du risque afin d’améliorer l’efficacité des contrôles douaniers ; poursuivre la lutte contre la contrebande, la contrefaçon et les trafics illicites ; poursuivre, avec les autres acteurs de la place portuaire, les efforts en vue de la réduction des délais de passage des marchandises au Port de Douala ; gérer avec soin le transit des marchandises ; rationaliser les régimes et procédures dérogatoires afin de renforcer l’application par les services de la douane du principe de l’égalité de tous les citoyens devant la charge publique ; utiliser rationnellement les personnels de la douane dont le redéploiement est l’une des attentes fortes à laquelle un intérêt de premier plan doit être accordé. En liaison avec le Comité de pilotage du Complexe industrialo-portuaire de Kribi, concrétiser dans les meilleurs délais l’installation des services de la douane au port en eau profonde de Kribi, sans oublier de prévoir les personnels qui devront opérer dans cette nouvelle place forte de commerce sous-régional ; redoubler de vigilance à nos différentes frontières face aux importants défis sécuritaires.

On sait enfin qu’en ce qui concerne la collecte des recettes, il est attendu en 2016 de l’administration des douanes une contribution de 750 milliards de FCFA pour la réalisation des objectifs budgétaires de l’Etat. A ce propos, le MINFI, compte tenu du parcours du promu, a déclaré qu’il est capable de relever les défis qui se présentent à lui.

La cérémonie de prise d’armes de Fongod Edwin Nuvaga s’est déroulée en présence de nombreux membres du gouvernement, dont le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li likeng, le directeur général des douanes sortant, entré au gouvernement le 2 octobre 2015. Selon Alamine Ousmane Mey, sa promotion, on l’imagine aisément, est le fruit de son travail acharné et des résultats éloquents qu’elle a obtenus à la tête de la direction générale des douanes.