Le nouveau secrétaire général installé

Gilbert Didier Edoa a pris ses fonctions, le lundi 28 dĂ©cembre 2015 Ă  YaoundĂ©. Le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, lui a prescrit, entre autres, d’amĂ©liorer la qualitĂ© de la dĂ©pense publique.

 

C’est en dĂ©clarant, dans la langue de Shakespeare, « Congratulations and Welcome Back Home Â» que le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, a accueilli son nouveau collaborateur le 28 dĂ©cembre 2015, dans la salle des Actes du ministère des Finances oĂą s’est dĂ©roulĂ©e la cĂ©rĂ©monie d’installation du secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral nommĂ© par dĂ©cret prĂ©sidentiel le 22 dĂ©cembre 2015. Car en effet, Gilbert Didier Edoa revient dans une maison oĂą il a pris ses marques, pour y avoir Ă©tĂ©, il y a 18 ans, chef de service de la PrĂ©vision des recettes, puis, de 2008 Ă  2012, directeur gĂ©nĂ©ral du Budget, avant d’aller officier, jusqu’à sa rĂ©cente nomination, comme secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’AmĂ©nagement du territoire. Ces retrouvailles, d’après Alamine Ousmane Mey, marquent une ère nouvelle au SecrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral de ce ministère. L’acte prĂ©sidentiel, a-t-il ajoutĂ©,  intervient Ă  l’aube d’un nouvel exercice dont les dĂ©fis ne sont pas les moindres. Le prochain triennat du budget programme 2016-2018 devant participer Ă  rapprocher le Cameroun de son Ă©mergence en 2035. Cet objectif ambitieux, a poursuivi le ministre, « nous voulons l’atteindre Ă  partir d’une croissance forte, durable et inclusive. La place de notre dĂ©partement et partant, le rĂ´le que vous aurez Ă  jouer sont essentiels Â». D’oĂą les recommandations d’Alamine Ousmane Mey au nouveau secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral : veiller Ă  la cohĂ©rence de l’action ministĂ©rielle en assurant la coordination administrative entre les services centraux, dĂ©concentrĂ©s et extĂ©rieurs ; conduire les rĂ©flexions stratĂ©giques relatives Ă  l’organisation, Ă  l’administration, et proposer les Ă©volutions nĂ©cessaires en liaison avec les directions gĂ©nĂ©rales ; veiller Ă  ce que les objectifs de performance des programmes constituent la boussole principale de l’activitĂ© au sein du ministère des Finances ; consolider les performances enregistrĂ©es dans la mise en Ĺ“uvre du système de gestion axĂ©e sur les rĂ©sultats, conformĂ©ment Ă  la loi n°2007/006 du 26 dĂ©cembre 2007 portant rĂ©gime financier de l’Etat ; faire en sorte que la dĂ©pense publique se fasse ressentir dans l’amĂ©lioration de la qualitĂ© de la vie des populations ; accompagner les administrations d’assiette afin de relever le dĂ©fi  de l’élargissement de l’assiette et des performances par l’optimisation de la mobilisation des recettes non pĂ©trolières ; mettre Ă  contribution l’attelage Douanes-ImpĂ´ts pour des rĂ©sultats meilleurs ; accĂ©lĂ©rer, s’agissant du TrĂ©sor public, les rĂ©formes comptables pour garantir le basculement adĂ©quat vers la comptabilisation en droits constatĂ©s et assurer le strict respect des dĂ©lais de paiement de la dĂ©pense publique ; travailler au redĂ©ploiement du personnel ; profiter du numĂ©rique pour accroĂ®tre la productivitĂ© au ministère des Finances. Pour conclure, Alamine Ousmane Mey a soulignĂ© avec force que « la discipline, l’ardeur au travail, la rigueur, l’abnĂ©gation, l’amour du travail bien fait, l’esprit d’équipe, l’humilitĂ©, le culte de l’effort, la culture qualitĂ©, doivent nous accompagner sans cesse pour servir avec honneur et dignitĂ© notre pays Â». Il a enfin assurĂ© Gilbert Didier Edoa qu’il peut compter sur sa constante collaboration ainsi que celle du ministre dĂ©lĂ©guĂ© afin  de faciliter l’exercice de sa fonction. Le nouveau SG du MINFI remplace Ă  ce poste Urbain NoĂ«l Ebang Mve, nommĂ© quant Ă  lui secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières.