Quatre-vingt milliards au profit de la décentralisation

C’est un véritable bol d’air qu’ont reçu les villes de Bertoua, Bafoussam et Garoua ce lundi 07 septembre 2015. Une enveloppe de quatre-vingt milliards de FCFA a été mise à la disposition des magistrats municipaux desdites villes au terme de la signature d’un acte de rétrocession par le Ministre des Finances Alamine Ousmane MEY. Dieudonné SAMBA, El Hadj Amadou BOUBA et Emmanuel NZETE, respectivement Délégués du Gouvernement auprès des Communautés Urbaines de Bertoua, Garoua et Bafoussam bénéficient ainsi des fruits de la coopération entre la France et le Cameroun.

C’est en effet le 03 juillet 2015 qu’une convention de financement a été signée à Yaoundé entre le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire et la Directrice Générale de l’Agence Française de Développement (AFD), en présence des Présidents camerounais et français. C’est cette convention qui a donné lieu à la traduction dans les faits par les actes de rétrocession sus-évoqués qui portent notamment sur une rétrocession par l’Etat du Cameroun d’un peu plus de quarante milliards de FCFA d’un prêt souverain de l’AFD au profit des villes de Bertoua, Bafoussam et Garoua. Cette enveloppe est complétée par un financement C2D « capitales régionales » qui se chiffre également à quarante milliards, d’où le total de quatre-vingt milliards.

Les fonds ainsi mis à la disposition desdites collectivités territoriales décentralisées serviront principalement au développement de celles-ci. Présent au cours de cette cérémonie, le Directeur de l’AFD Hervé Conan a expliqué que « les quatre-vingt milliards de FCFA sont répartis à peu près de manière équitable entre les trois communautés urbaines ». Plus de 70% de ces financements concernent la réhabilitation des voiries urbaines principales des capitales régionales bénéficiaires.

Pour les Délégués du Gouvernement des villes concernées qui ont tous pris part à la cérémonie, cet argent est également destiné à la construction des services marchands, notamment les marchés et autres restaurants, « de manière à ce que les municipalités puissent générer de nouvelles recettes pour financer l’entretien routier et les autres équipements qui seront mis en place », ont-ils indiqué presqu’en chœur. Il est également questiond’aménagement d’espaces verts et autres lieux de plaisance, question d’améliorer le cadre de vie des populations vivant dans ces villes.

Le Ministre des Finances, hôte de l’événement s’est réjoui dans son propos que cet appui aux villes de Bertoua, Bafoussam, et Garoua soit un pas supplémentaire franchi par le gouvernement dans la voie de la promotion de la décentralisation et pour le Cameroun dans sa course vers l’émergence en 2035.

La cérémonie de rétrocession s’est déroulée en présence des Ministres de l’Economie Emmanuel NGANOU DJOUMESSI de l’Habitat et du Développement Urbain Jean Claude MBOUENCHOU et du Directeur Général de la Caisse Autonome d’Amortissement Dieudonné EVOU MEKOU. Les Délégués du Gouvernement à travers leur porte-parole El Hadj AMADOU BOUBA de Garoua ont promis de faire bon usage de ces fonds dont les premiers projets à réaliser seront lancés dès janvier 2016.

En savoir plus