IMG 3479
Douanes camerounaises : Un avenir en rose pour les reformes


 Â«Contraintes et opportunités des politiques de modernisation douanières dans le contexte de la facilitation et la sécurisation des échanges», C’est le thème qui a soutendu les travaux de la première conférence des donateurs de la Région de l’Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) tenue du 8 au 9 juillet 2015 à Yaoundé. Les travaux se sont achevés sur un motif de satisfaction. «Les bailleurs de fonds et les divers partenaires se sont engagés à nous accompagner. Nous allons travailler ensemble et peaufiner certains projets avec leur collaboration, car, il est important que notre vision soit conforme à leur agenda. Nous avons désigné les chefs des projets régionaux», a déclaré Kunio Mikuriya, le Secrétaire général de l’Omd, lors de la conférence de presse, qui a sanctionné les travaux.

Le Ministre des Finances Alamine Ousmane MEY s’est quant à lui félicité de la forte implication des partenaires au développement tout en reconnaissant qu’«une nouvelle ère s’ouvre. Certes inaugurale, la première conférence des donateurs a été importante et déterminante. En effet, parmi les défis actuels, il y a notamment la mutualisation des ressources. A côté de cela, il y a eu une forte implication des partenaires au développement.» Tout en saluant : «l’excellence de la présentation des différents conférenciers, le travail d’analyse d’une clarté et d’une exhaustivité certaine».
L’avenir de la réforme et de la modernisation des douanes peut donc être envisagé «avec beaucoup d’optimisme», comme l’a soutenu  Minette Libom Li Likeng, le Vice-président de la Région Aoc de l’Omd, par ailleurs directeur général des douanes du Cameroun. Toutefois, «les financements souhaités seront disponibles sur la base de la pertinence des projets et des propositions», a-t-elle souligné.

C’est ainsi que tout en reconnaissant : «le soutien du gouvernement à renforcer la modernisation et les capacités du personnel des douanes» ; Kunio Mikuriya, le Sg de l’Omd, qui avait d’ailleurs été reçu en audience par Alamine Ousmane Mey, a confié : ««Il y aura donc une deuxième, une troisième, une quatrième, une énième conférence des donateurs. Dans d’autres régions, c’est à partir de la deuxième ou de la troisième conférence que les financements ont été disponibles ».