IMG 3479
Douanes camerounaises : Un avenir en rose pour les reformes


 Â«Contraintes et opportunitĂ©s des politiques de modernisation douanières dans le contexte de la facilitation et la sĂ©curisation des Ă©changes», C’est le thème qui a soutendu les travaux de la première confĂ©rence des donateurs de la RĂ©gion de l’Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD) tenue du 8 au 9 juillet 2015 Ă  YaoundĂ©. Les travaux se sont achevĂ©s sur un motif de satisfaction. «Les bailleurs de fonds et les divers partenaires se sont engagĂ©s Ă  nous accompagner. Nous allons travailler ensemble et peaufiner certains projets avec leur collaboration, car, il est important que notre vision soit conforme Ă  leur agenda. Nous avons dĂ©signĂ© les chefs des projets rĂ©gionaux», a dĂ©clarĂ© Kunio Mikuriya, le SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de l’Omd, lors de la confĂ©rence de presse, qui a sanctionnĂ© les travaux.

Le Ministre des Finances Alamine Ousmane MEY s’est quant à lui félicité de la forte implication des partenaires au développement tout en reconnaissant qu’«une nouvelle ère s’ouvre. Certes inaugurale, la première conférence des donateurs a été importante et déterminante. En effet, parmi les défis actuels, il y a notamment la mutualisation des ressources. A côté de cela, il y a eu une forte implication des partenaires au développement.» Tout en saluant : «l’excellence de la présentation des différents conférenciers, le travail d’analyse d’une clarté et d’une exhaustivité certaine».
L’avenir de la rĂ©forme et de la modernisation des douanes peut donc ĂŞtre envisagĂ© «avec beaucoup d’optimisme», comme l’a soutenu  Minette Libom Li Likeng, le Vice-prĂ©sident de la RĂ©gion Aoc de l’Omd, par ailleurs directeur gĂ©nĂ©ral des douanes du Cameroun. Toutefois, «les financements souhaitĂ©s seront disponibles sur la base de la pertinence des projets et des propositions», a-t-elle soulignĂ©.

C’est ainsi que tout en reconnaissant : «le soutien du gouvernement à renforcer la modernisation et les capacités du personnel des douanes» ; Kunio Mikuriya, le Sg de l’Omd, qui avait d’ailleurs été reçu en audience par Alamine Ousmane Mey, a confié : ««Il y aura donc une deuxième, une troisième, une quatrième, une énième conférence des donateurs. Dans d’autres régions, c’est à partir de la deuxième ou de la troisième conférence que les financements ont été disponibles ».

En savoir plus