La Caisse Autonome d'Amortissement du Cameroun (CAA) est un établissement public créé par décret N° 85/1176 du 28 août 1985. Elle a son siège à Yaoundé.

Ses missions :
  • la gestion des fonds d'emprunts publics de l'Etat, des organismes publics ; parapublics et de ses correspondants ;
  • fournir au Gouvernement des éléments nécessaires à l'élaboration de la politique d'endettement du pays ;
  • rechercher, étudier et négocier les financements extérieurs et intérieurs de l'Etat, en liaison avec les Départements ministériels intéressés ;
  • participer au marché monétaire et financier.
Son organisation :

Un Conseil d'Administration présidé par le Ministre des Finances, une Direction Générale et 04 directions opérationnelles :

  • la Direction des Opérations des la Dette (DOD) ;
  • la Direction des Financements des Projets (DFP) ;
  • la Direction des valeurs Mobilières (DVM) ;
  • la Direction Administrative et Financière (DAF).
Les Défis nouveaux :

A la faveur de la mise en place du marché financier camerounais intervenue en décembre 1999, la CAA a été désignée « Dépositaire Central de la Bourse ». Les fonctions de Dépositaire Central se présentent ainsi qu'il suit :

  • la centralisation, la conservation et la circulation scripturale des valeurs mobilières tant pour les émetteurs que pour les intermédiaires teneurs de comptes ;
  • la bonne transmission des informations relatives au cycle de « règlement/ livraison » ainsi que celles nécessaires au règlement des intermédiaires habilités, (produits divers : coupons, dividendes, remboursement, etc...) ;
  • la codification unique de tous les éléments (valeurs, émetteurs, etc...).

Les services du Dépositaire Central sont basés à Douala (Immeuble SOCAR, 3ème étage) et la CAA bénéficie, dans le cadre de cette mission, de l'assistance technique de la Société Tunisienne Interprofessionnelle pour la compensation et le dépôt des valeurs mobilières (STICODEVAM) et d'EUROCLEAR France.

Pour plus d'information : www.caa.cm

En savoir plus